Bouton ouvrir/fermer
FR EN
En français FR In English EN

Après un DEA de philosophie à Paris I, Panthéon-Sorbonne, Sabrina Bus est engagée comme journaliste en presse écrite jeunesse chez Bayard. Elle crée la rubrique Les P’tits Philosophes, pour Pomme d’Api, qu’elle pilote et rédige. Elle a également en charge la rédaction de scenarii de BD, de grands dossiers, et de fictions pour les magazines jeunesse.

Elle se tourne vers le théâtre pour réellement donner corps aux questionnements qui la traversent, et les re-présenter.

Elle co-fonde la compagnie Habaquq qu’elle travaille à inscrire sur le territoire de Basse-Normandie. La compagnie est soutenue par les tutelles : CG, CR et DRAC. Elle y développe des propositions artistiques en zone rurale désertée par les offres culturelles. C’est ainsi qu’elle interprète Baal, dans Jeanne ou le désir d’autre chose, une adaptation pour deux comédiennes de Baalde Brecht, mise en scène par Delphine Garczynska. Elle joue également Médée et Iphys, dans une adaptation desMétamorphosesd’Ovide, Silvia dans unJeu de l’Amour et du Hasard, ou encore Dans la jungle des villesde Brecht mis en scène par Jérémie Fabre. Comédienne inattendue, elle est également Sganarelle dans une version contemporaine de Dom Juande Molière. 

Elle collabore avec Cyril Roche, avec qui elle est Calamity Jane dans le Bonheur du Vent de Catherine Anne. 

Elle est invitée à adapter et mettre en scène Le maître a de plus en plus d’humour, de Nô Yan, avec des ouvriers chinois en usine à Shanghai.

Elle met également en scène des contes hindous dans le cadre de l’Université d’été du groupe Bayard, à partir d’un travail chorégraphique.

Depuis plusieurs années, elle s’intéresse à la question du genre, et à la posture des femmes dans la société contemporaine. Pour approfondir son travail sur cette question elle crée en 2013 La Compagnie Véhicule. 

Elle écrit alors son premier texte pour le théâtre: Neige qui Pique, qui tourne en Basse-Normandie dans une mise-en-scène de Jérémie Fabre, et  se rapproche de la chercheuse Cendrine Marro. Elle met au point un Questionnaire d’identité poétique, installation vidéo interactive pour cours de récréation. 

Elle écrit pour le cinéma les versions audiodécrites de longs-métrages français. Pour ce travail, elle renoue avec son goût pour l’écriture, l’importance de la précision du choix des mots, et se rapproche de spectateur-trices malvoyant-es et aveugles. Elle fonde dans ce contexte un pool d'auteurs-trices qu'elle anime et dirige les enregistrements.

De sa rencontre déterminante avec Natascha Rudolf naît le spectacle Looking for Luluune tragédie - monstre pour lequel elle est nominée comme révélation du prix Beaumarchais 2014. Ensemble, elles se sont emparées du poncif de la femme fatale pour mieux le déboulonner.

Depuis 2015, elle joue dans Les Hommes de Charlotte Delbo avec la compagnie pARTage, et dans Novembre Algerde Brigitte Molkhou, ainsi que dans un seule en scène mise en scène par Anne Carrard pour la compagnie des Anges mi-Chus, inspiré par le Carnaval des Animaux de saint Saëns.

Elle accompagne Natascha Rudolf dans les ateliers d’écriture pour le projet de Ligne 9 Théâtre : La Tour de Balbel, inspiré par la Vie Mode d’Emploi de Georges Perec. Un spectalce issu de ces ateliesr verra le jour en septembre 2018 à la MC 93 pour lequel elle sera sur scène.

S'intéressant aux femmes, c'est naturellement qu'elle s'intéresse aux vies en marge, qui se développent dans les interstices de la société où il n'y a pas d'enjeu de pouvoir. Elle invite Anne Carrard à travailler autour de textes de Némirovski, Joyce et Ernaux pour créer ce qui sera le prochain spectacle de la compagnie Véhicule: Loutes, Moules, Choutes. 

Son scenario Gynécée est produit par Jérôme Bleitrach, Expérience Collective.

Site référencé sur Agence artistiques
Site administré par Wistal
@2009 - 2019 CC Communication CC.Communication